Présentation de la commune :

Freigné s’étend sur 6 526 ha. La rivière l’Erdre traverse la commune d’est en ouest. Quatre circuits de randonnées pédestres totalisent 64 kms qui vous permettent de découvrir des coins pitoresques, un paysage aux différents reliefs, une faune variée en couleurs et en parfums.

L’agriculture y est très présente sur près de 5 000 ha.

Edifié sur un promontoire rocheux et dominant la vallée de l’Erdre qui coule 40 mètres en contrebas, le bourg est très animé avec ses commerces, ses entreprises, ses services et son école.

Des infrastructures : salle et terrains de sports, salle de loisirs, maison de l’Enfance, bibliothèque offrent une qualité de vie.

La vie associative est très dynamique (Comité des fêtes, le Comité du Spectacle, les Saltimbanques, le Cercle culturel…

Riche d’un patrimoine avec le château de Bourmont, de belles bâtisses dans le bourg et la campagne datant du XVI ème siècle, son imposante église, les chapelles, les moulins, le lavoir, les ponts, les menhirs dans les landes de Bennefraye sont les témoins de notre commune chargée d’histoire.

Sensible au développement durable, Freigné à créé le premier par éolien du Maine et Loire et un deuxième voit le jour en 2015.

Histoire et situation :

Le site est occupé durant la préhistoire, la trace la plus visible est l’ensemble mégalithique de Bennefraye dont il reste quelques menhirs.

Le village de Freigné est mentionné pour la 1ère fois en 1050 dans un texte où il est fait état de HATO de FRUGNIACO.

Au XIXe siècle, la commune se modernise progressivement, l’église est reconstruite, le cimetière déplacé, des écoles sont bâties et Freigné est relié à Nantes et à Segré par le chemin de fer.

Forte de ses 6 526 ha, la commune de Freigné demeure la 3e commune du département au niveau de la superficie.

La campagne de Freigné est un territoire de bocage aux reliefs contrastés et variés couvert en grande partie de cultures et de pâturages. Des bois (Breil, Coléan, Andigné, Treillage…) des sites arides, des landes de schiste ardoisier où fleurissent à la saison : ajoncs, genêts et asphodèles, représentant 400 ha, demeurent les poumons de la commune et lui conservent un aspect sauvage.

Les maires, de 1900 à actuellement :

les maires

Patrimoine :

Plaquette patrimoine de Freigné

patrimoine

Architecture civile

  • La commune, typique du Haut-Anjou, conserve de nombreuses maisons en schiste entourées de « palis », la plupart de ces habitations datent des xviiie et xixe siècles.
  • On sait, grâce à des registres, que la commune comptait autrefois 16 moulins à vent et à eau. Il n’en reste aujourd’hui plus que 5, à vent seulement.

Architecture religieuse

  • L’église paroissiale Saint-Pierre fut construite de 1849 à 1852, à l’emplacement d’un édifice plus petit, du Moyen Âge.
  • La chapelle du Rosaire, construite dans le bourg en 1844.
  • La chapelle Saint-Germain fut édifiée en 1892 à l’emplacement d’un prieuré détruit en 1788, dont la date de fondation est inconnue.

Manoirs et châteaux

  • Le château de Bourmont, construit pour la première fois au xve siècle, conserve deux tours de cette époque, une orangerie duxviiie siècle, le logis fut rebâti à la fin du xixe siècle. (Monument historique).
  • Le logis dumanoir de la Grande-Maison, construit aux xve et xvie siècles, probablement sur le site du manoir féodal, est devenu presbytère en 1856. (Monument historique).

Autres lieux et monuments

  • L’ensemble mégalithique de Freigné, datant du Néolithique, présente 7 menhirs debout ; quelques autres ont servi à construire un calvaire auPin (Monument historique).
  • Depuis 2007, quatre éoliennes sont en service sur les collines proches deSaint-Mars-la-Jaille. Elles produiront à terme 20 millions de kilowatts-heures par an, soit la consommation annuelle de 10 000 personnes. C’est le premier projet éolien réalisé en Maine-et-Loire.

Personnalités liées à la commune

  • La famille de La Tour-Landry, puis Maillé de La Tour-Landryseigneurs de Bourmont pendant près de 150 ans.
  • Louis de Ghaisne, comte de Bourmont (1773-1846), maréchal de France, ministre de la Guerre (9 août 1829 – août 1830), commandant en chef l’armée d’expédition d’Afrique pour la prise d’Alger, le 5 juillet 1830.

Sources : wikipédia

Randonnée :

Chemins pédestres :

Le bourg situé au milieu de 6532 ha entre landes et vallée de l’Erdre.

4 circuits sont labellisés Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) :

  • Circuit de Rochementru, 18 km (accessible VTT et cavaliers). Le départ se fait au plan d’eau (Moulin Foulon)
  • Circuit de Bennefraye, 12 km (accessible VTT et cavaliers). Départ sur la place de l’église de Candé.
  • Circuit des Eglouis, 16 km. Le départ se fait au lieu-dit  « La Pugle ».
  • Circuit de Bourmont, 18 km, le départ se fait au plan d’eau (Moulin Foulon).

Carte Touristique – Chemins de randonnée – Candéen

Partager cette page sur :